Menu

Croissance économique

7 janvier 2017 - Cours

Wikipédia 

.

La croissance économique désigne la variation positive de la production de biens et de services marchands dans une économie sur une période donnée, généralement une période longue. En pratique, l’indicateur le plus utilisé pour la mesurer est le produit intérieur brut ou PIB. Il est mesuré « en volume » ou « à prix constants » pour corriger les effets de l’inflation. Le taux de croissance, lui, est le taux de variation du PIB. On utilise souvent la croissance du PIB par habitant comme indication de l’amélioration de la richesse individuelle, assimilée au niveau de vie.

.

Suite

;


.

Modèles de croissance  

.

Chapitre 1 : Croissance et développement – Qu’est-ce que la croissance, croissance et bien-être, différences de revenus entre pays, convergence et divergence.

.

Chapitre 2 : Modèle de Solow – Version de base, avec capital humain, hypothèse de convergence.

.

Chapitre 3 : Modèle de croissance optimale – Sans progrès, avec progrès.

.

Chapitre 4 : Modèle à génération imbriquées – Modèle canonique, modèle avec fonctions spécifiques.

.

Chapitre 5 : Modèles de croissance endogène – Avec apprentissage par la pratique, avec capital humain, avec R&D, avec dépenses publiques.

Modèles de croissance

.


.

Croissance, capital et progrès technique

.

Chapitre 1 : Les sources et les limites de la croissance – Abondance de la main d’oeuvre, division du travail, accumulation du capital, progrès technique,  les modèles de croissance économiques (classiques, Keynes, Solow, nouvelles théories de la croissance), déterminants de la croissance effective, le rôle des acteurs (entrepreneurs, Etat, environnement socioculturel, les limites de la croissance économique.

.
Chapitre 2 : Accumulation du capital, progrès technique et croissance – Les modes de financement de l’investissement, croissance à CT, MT et LT, décision d’investir (rentabilité, demande anticipée, coût relatif des facteurs de production, taux d’intérêt, le risque), la destruction créatrice, l’exemple de l’urbanisation.

.

Croissance, capital et progrès technique

.


.

Cours monsieur Xavier Pautrel (2013/2014) 

.

– Cours –

.

Chapitre 1 : Le modèle néoclassique (Solow) – Fonctions de production et d’accumulation, le modèle élémentaire, équilibre général et équilibre stationnaire, diagramme de Solow, statistiques comparatives, variation du taux de croissance de la population, modèle avec progrès technique, portées empiriques du modèle de Solow.

.

chapitre 1 partie 1
chapitre 1 partie 2

chapitre 1 partie 3

Chapitre 2 : Le modèle AK et croissance endogène à un secteur La logique du modèle AK, convergences absolu et conditionnelle, existence d’économie d’échelle, prise en compte du capital humain.

.

chapitre 2

Chapitre 3 : Le modèle d’innovation endogène avec variété de biens Nature des connaissances et progrès technique (bien cumulatif, bien publique non rival, nature de la concurrence, représentation du progrès technique), structure du modèle de Romer, le secteur du bien final, secteur des biens durables, équilibre centralisé, les politiques économiques,  effet de Spillover intemporelle, effet d’appropriabilité, effet business stealing, taille des innovations endogènes (laissez-faire, équilibre centralisé, taille optimale de l’innovation).

.

chapitre 3 partie 1
chapitre 3 partie 2
chapitre 3 partie 3
chapitre 3 partie 4

Chapitre 4 : Le modèle de croissance Schumpétérienne Le modèle (secteur de la production finale, secteur des biens intermédiaires, secteur R&D, comportement des consommateurs), résolution du modèle, la croissance optimale.

.

chapitre 4 partie 1
chapitre 4 partie 2

.

Conclusion – modèle de croissance néoclassique, politiques d’épargnes, modèle de Romer

.

Conclusion

.

– Exercices –

.

td 1 partie 1
td 1 partie 2

td 2 partie 1
td 2 partie 2

contrôle continu

.


.

Cours madame Rodica Loisel (2013/2014) 

.

Croissance Session1 – Théories (powerpoint)
Croissance session 2 – Progrès Technique (powerpoint)
Croissance session 3 – Politiques Industrielles (powerpoint)
Croissance session 4 – Hottelling (powerpoint)

.


.

Cours madame Rodica Loisel 2014/2015 

.

– Cours –

.

Session 1 – Fondements économiques (externalités, environnement comme bien public, échecs du marché), fiscalité environnementale (équilibre partiel, équilibre général)

.

Introduction Croissance – Environnement (powerpoint)
Introduction

.

Session 2 – Durabilité forte et durabilité faible, indicateurs du développement durable (bilan carbone, empreinte écologique, épargne véritable), formalisation de la règle de Hartwick.

.

Session 2 – Développement Durable (powerpoint)
Chapitre 2 avec formalisation de la règle de Hotelling

.

Session 3 – Interaction croissance économique et dégradation de l’environnement, règle d’or d’accumulation, règle d’or d’accumulation modifiée, règle d’or pollué, règle d’or verte modifiée

.

Session 3 – Comptabilité ressources naturelles (powerpoint)

.

Session 4 – tarification des ressources naturelles (règle d’Hotelling, approche empirique), PIB vert et PIB ajusté.

.

Session 4 – Gestion ressources énergétiques (powerpoint)

.

Session 5 – contexte énergétique international, rente énergétique, politiques de lutte contre le changement climatique.

.

Session 5 – Modèles de croissance (powerpoint)
Chapitre 5 avec regle or accumulation du capital

.

Session 6 – enjeux de lont terme (hausse de la demande énergétique, sécurité d’approvisionnement, changement climatique …), fiscalité en équilibre général et mesures de type double dividende.

.

Session 6 – Politiques changement climatique (powerpoint)

.

– Examen –

.

EXAM
Questions examens
questions exam (version papier)


.

– Compléments –

.

résolution équilibre général
Supplément de révision
Double dividende

.

.

– Mancur Olson : Big Bills Left on the Sidewalk: Why Some Nations Are Rich, and Others Poor (2000)-

The idea is advanced that it is the rationality of individuals in societies that makes them achieve their production potential rather than their per capita productive resources, and that the low‐income countries of the Second and Third Worlds are poor mainly because they are much further below their potential incomes than are rich countries. If these countries were to improve their governance and institutions sufficiently, there would be huge gains from foreign investment and advanced technologies, which are for the most part, available at relatively modest cost to poor countries.

big bills left on the sideway

– Paul Romer  : Endogenous technological change (1990) –

Growth in this model is driven by technological change that arises from intentional investment decisions made by profit maximizing agents. The distinguishing feature of the technology as an input is that it is neither a conventional good nor a public good; it is a nonrival, partially excludable good. Because of the nonconvexity introduced by a nonrival good, price-taking competition cannot be supported, and instead, the equilibriumis one with monopolistic competition. The main conclusions are that the stock of human capital determines the rate of growth, that too little human capital is devoted to research in equilibrium, that integration into world markets will increase growth rates, and that having a large population is not sufficient to generate growth.

technical change