Menu

Cachée

12 janvier 2017 - Jeux d'écriture

Novembre 2008.

Honte ! Tu prétends ne plus pouvoir croire un être.

Et cache donc ton baluchon brûlant ?

Qu’en tout lieu sincérité se cache, il te faudra l’admettre.

Ainsi ta confiance renaîtra, cela me parait évident.

 

Tu n’es que trop rempli de cette haine criminelle.

Ne cherchant qu’à ruiner une fleur si belle,

Il n’y a que contre toi que tu semble conspirer.

D’en bas, je ne veux que t’aider à réparer.

 

Change ton cœur pour que change mon attitude.

Pour toi haine se logerait mieux que doux amour ?

Devient, selon ton essence, douce, tendre et confiante à ton tour.

Et montre aux cœurs battants, quelques sollicitudes.

 

A moi mon désir, à toi ton vouloir.

Fais de ce feu une autre toi-même pour l’amour que tu as en toi.